ContactBlogFAQ

S'INFORMER
  La psycho-astrologie?
Jung
Concepts jungiens
Thème et horoscope
Classification des signes
Types psychologiques et éléments
Planètes
Soleil en signes
Lune en signes
Maisons
Aspects
Quiz
 

SE CONNAITRE
  Thème astral
Révolution solaire
Position Ascendant
Position Lune
Consultations
Coaching
Orientation
Cours et séminaires
 

UTILE
  Légende
Bibliographie
Sites
AstroQuiz
Thèmes célèbres
 
Newsletter :


Accueil >> S'informer >> Lune en signes >> Scorpion envoyer cette page


Lune en signes

Lune en Scorpion :

Comme toutes les Lune en signe d'eau, la Lune en Scorpion a un très puissant besoin de relations et d'émotions. L'enfant ayant la Lune en Scorpion a sans doute ressenti sa mère comme dotée de pouvoirs considérables. Selon le reste du thème ces pouvoirs ont pu être vécus comme bienfaisants ou malfaisants, mais en tout état de cause ils ont généré un besoin de relations dont le pouvoir n'est pas absent.

La grande difficulté de la Lune en Scorpion est de ne pas tomber dans la paranoïa, ne pas voir des complots partout. Sa peur profonde est d'être abandonnée, pour se rassurer elle teste en permanence son partenaire. Cette position de la Lune est très sensible aux courants émotionnels souterrains et a tendance à en imaginer, dès que quelque chose ne va pas. De plus cette grande sensibilité au monde caché la met parfois à part des autres qui ne "voit" pas ce qu'elle voit. Les personnes ayant la Lune en Scorpion ont souvent intérêt à apprendre à vivre seule, même si cela leur est très difficile. C'est ainsi qu'elles se rendront compte que finalement, l'absence de relation étroite, notamment basée sur la sexualité, n'est pas aussi terrifiante qu'elles le pensaient. C'est aussi de cette façon qu'elles réaliseront que leur demande d'émotion et d'attention est souvent excessive et parfois épuisante pour leur partenaire.

Cette position est très paradoxale car la Lune en Scorpion veut une relation d'étroite dépendance mais veut également ne jamais perdre le contrôle et aimerait modeler l'autre. Ce n'est donc pas facile, ni pour elle-même ni pour son partenaire ni pour ses enfants.

< page précédente
© Tous droits réservés