ContactBlogFAQ

S'INFORMER
  La psycho-astrologie?
Jung
Concepts jungiens
Thème et horoscope
Classification des signes
Types psychologiques et éléments
Planètes
Soleil en signes
Lune en signes
Maisons
Aspects
Notions approfondies
 

SE CONNAITRE
  Thème astral
Révolution solaire
Position Ascendant
Position Lune
Consultations
Coaching
Orientation
Cours et séminaires
 

UTILE
  Légende
Bibliographie
Sites
AstroQuiz
Thèmes célèbres
 
Newsletter :


Accueil >> S'informer >> Jung envoyer cette page


Jung
Biographie sommaire


Jung est né le 26 Juillet 1875 à Kesswil en Suisse alémanique, seul fils d'un pasteur. Il a reçu une éducation très stricte et empreinte de la plus profonde croyance dans les vertus de la religion protestante, bien qu'également en contact avec le spiritisme dès sa jeunesse, par la famille de sa mère. Son père était une personne très austère, en proie à des doutes terriblement culpabilisant quant à sa religion, sa mère était une personne chaleureuse et extravertie.
Cette dichotomie (qu'on retrouve évidemment dans son thème) entre l'esprit et la matière, Jung l'a mise en évidence en considérant qu'il avait en lui, deux personnalités : n°1 (la consciente) et n°2 (l'inconsciente)
Il a commencé des études de médecine, dans des conditions financières difficiles, notamment après la mort de son père. Alors qu'il était en train de terminer ses études en médecin interne, il dût, en vue des examens, ouvrir un manuel de psychiatrie, discipline fort peu estimée. Et là, Jung, avec la capacité de vision des personnes dont l'Elément Feu est dominant, fut frappé d'une certitude : "Mon cœur se mit soudain à battre avec violence. Il me fallut me lever pou reprendre mon souffle. Une émotion intense s'était emparée de moi : en un éclair, comme par une illumination, j'avais compris qu'il ne pouvait y avoir pour moi d'autre but que la psychiatrie…Là était le champ commun de l'expérience des données biologiques et des données spirituelles que j'avais jusqu'alors cherché partout en vain. C'était enfin le lieu où la rencontre de la nature et de l'esprit devenait réalité". (Ma vie – CG Jung)

En tant que chef de clinique au Burghozli à Zurich, Jung rencontra Freud avec qui il entretient des relations étroites de 1906 à 1913. Il fut élu premier président de l'Asociation Psychanalytique Internationale et désigné en 1909 comme l'héritier de Freud. Mais en fait, la rupture qui se produira en 1913 était inévitable dans la mesure où Freud –dont l'Elément dominant était la Terre- était effrayé par tout ce qui pouvait toucher à l'universel, aux mythes, à la foi et est donc resté "collé" à l'excès à ses théories sur la sexualité. A l'inverse Jung était en prise directe avec le collectif, l'archétypique et considérait la libido comme une énergie, pas seulement sexuelle. Pas étonnant, avec un Soleil en Lion conjoint à Uranus, et un Ascendant et Saturne en Verseau ! Au fond Jung n'avait jamais vraiment adhéré aux théories de Freud sur le rôle de la sexualité. De plus la relation Freud/ Jung était biaisée du fait des besoins de chacun. Freud cherchait une légitimité plus grande, un fils qui élargisse le spectre de diffusion des théories freudiennes notamment en les sortant du milieu juif. Jung cherchait certes un père mais il aspirait à élargir sa vision de la psyché humaine et n'envisageait pas d'abdiquer sa propre vision , notamment sur l'importance de la société et de la religion.
En 1913 la rupture était consommée. S'ensuivit alors pour Jung, une période de retour sur lui renforcée par la guerre et sa démission du Burghozli. Après plusieurs années d'introspection et de doutes, Jung sortit de sa solitude en 1917 pour se consacrer pleinement à ses propres théories. Il publia plusieurs livres majeurs, et à la fin des années 20 fut introduit à la culture orientale par son ami Richard Wilhem. Il entreprit une longue série de voyages.
Il s'intéressa ensuite de façon très approfondie à l'alchimie puis au christianisme.
En 1944, Jung suite à un infarctus, fit une expérience de sortie du corps et revint à la vie le 4/4/1944.
Il mourut en 1961, 6 années après sa femme Emma, elle-même une forte personnalité Ils avaient eu 5 enfants.

© Tous droits réservés